Coucou les entrepreneuz, chose promise, chose due ! Les interviews sont lancées et je vous remercie infiniment pour vos nombreux retours.

Comme toute entrepreneuz, je manque cruellement de temps, alors pardon de ne pas avoir fait de retour à chacune !! Promi, vous aurez un email de ma part dans les jours à venir…!

On commence donc par un retour d’expérience qui m’a beaucoup plu et que j’ai souhaité partager avec vous !

Elle s’appelle Aurélie et elle est coach en développement personnel. Découvrez tout sur son parcours d’entrepreneuz qui a osé se lancer !

Aurélie, Parles-nous un peu de toi, qui es-tu ?!

C’est naturellement que je me suis orientée vers le domaine social.  Après l’obtention de mon diplôme de conseillère en économie sociale et familiale, j’ai accompagné des familles et des enfants en difficultés pendant une dizaine d’années, dans tous les domaines de leur vie quotidienne.

À la naissance de ma première fille, j’ai commencé à m’intéresser aux sujets abordant l’éducation et la parentalité. Passionnée par la psychologie et le développement personnel, je voulais apprendre et évoluer dans mon rôle de maman, pour transmettre à ma fille toute ma bienveillance et mon Amour.

Après mon divorce avec le papa de ma fille, j’ai fait un travail de recherche sur les thérapies brèves et les techniques de gestion des émotions. Mon intention profonde était d’aider ma fille à faire face à cette situation. J’ai compris après que m’aider était une façon de l’aider aussi.
J’ai alors moi-même fait tout un travail de développement personnel et de libération émotionnelle. Aujourd’hui, ce processus de changement porte ses fruits puisque je ressens à chaque instant ce lien avec ma fille, ce lien avec la vie et cette connexion avec celle que je suis réellement.

Il y a 3 ans j’ai rencontré l’homme qui est devenu mon mari. Je suis maman d’une deuxième petite fille.
Je suis une femme et une maman épanouie qui se lance dans l’entrepreneuriat pour partager mes expériences et mes connaissances.

J’œuvre pour un objectif bien plus grand qui est de contribuer à la création d’un monde rimant avec bienveillance et Amour où nos enfants pourront s’épanouir en toute liberté.

Comment t’est venue l’idée d’entreprendre ?

Tout est en lien avec mon histoire.
Je me suis formée aux thérapies brèves et j’ai pratiqué ces techniques sur moi-même, seule ou accompagnée d’un superviseur.
En parallèle, j’ai fait un travail de développement personnel et tous ces changements ont remis en question mon activité professionnelle.
Mes doutes quant à mes capacités d’aider réellement les personnes se sont estompés lorsque je me suis autorisée à utiliser mes outils, à être en accord avec mes valeurs humaines.
Finalement, je me suis aperçu que j’avais besoin de me libérer d’un cadre institutionnel qui limitait mon champ d’action et ma créativité.
Avec l’aide de toutes ces mamans que j’ai rencontrées, j’ai pu définir leurs réels besoins et envisager de leur proposer de nouveaux services, de m’adapter à leur situation sans que cela dépasse «mes missions » prédéfinies sur ma fiche de poste, et surtout de me rendre disponible et prendre du temps pour elles sans être pressée par des exigences administratives ou de délais.
C’est comme un déclic qui s’est produit en moi où mon élan du cœur et mon désir d’apporter des solutions durables à ces femmes et ces mamans m’a poussé à me former et à prendre mon indépendance.
Et le must c’est que j’y prends chaque jour un pur plaisir, que cette énergie venant du cœur me porte et me dit « tu es sur ta voie ».

Et ton activité professionnelle en quoi consiste-telle ?! On en parle… ?

Je suis accompagnatrice familiale et sociale et coach en développement personnel.
J’ai choisi d’accompagner les femmes et les enfants.
En fait tout est parti de l’idée de proposer un accompagnement social un peu révolutionnaire avec pour objectifs de :

– Permettre aux personnes de choisir leur intervenante

– Rendre accessibles certains accompagnements, en permettant aux personnes de co-créer leur accompagnement. Nous définissons ensemble mon champ d’intervention en fonction de leur besoin.

– D’apporter une approche globale en prenant en considération l’ensemble de la situation de la personne. J’ai voulu me former pour proposer plusieurs services qui facilitent cette approche globale

– Respecter la personne et lui permettre de garder la maîtrise de son changement en limitant le nombre d’intervenants autour d’elle et de sa situation. Elle peut mieux se repérer, savoir à qui s’adresser, garder une certaine discrétion sur sa situation sans avoir besoin de raconter son histoire encore et encore alors que celle-ci peut être douloureuse.

– D’ouvrir une nouvelle possibilité à toutes ces personnes qui refusent d’aller demander de l’aide par peur d’être jugée, catégorisée parce qu’elles ouvrent la porte des services sociaux. J’ai voulu libérer les personnes de cette contrainte.

Aujourd’hui, j’étends davantage à toutes les femmes, les mamans et les enfants. Toutes celles qui souhaitent retrouver un épanouissement personnel et une harmonie familiale.

Je propose donc plusieurs types d’accompagnements aux femmes :

– Vers leur développement personnel, la gestion de leurs émotions, la libération de croyances limitantes, l’atteinte de leurs objectifs, le deuil d’une personne ou d’une situation….

– Vers une parentalité bienveillante et consciente où elles pourront coopérer avec leur enfant et trouver une harmonie familiale dans le respect de chacun

– Dans les domaines de la vie quotidienne : organisation, gestion du budget, aide aux démarches administratives, changements d’une situation, logements, accès aux droits…

Je propose également aux enfants, un accompagnement émotionnel et envisage de nombreux ateliers.

Bien sûr pour moi, il peut y avoir des ponts, des liens entre tous ces accompagnements parce qu’ils servent l’ensemble de la personne.

J’ai d’autres projets d’ateliers, de groupe de parole et de partenariat avec des entreprises.

C’est quoi ta journée type ?!

Pour moi c’est plutôt une semaine type. Je parlerai alors plutôt de mes rituels.

– Au réveil, je bouge chaque partie de mon corps en pleine conscience, les unes après les autres. Puis je souris, c’est ma façon d’exprimer ma gratitude à la vie pour cette nouvelle journée. Enfin prête pour dire bonjour à mon mari et commencer une belle journée.

– Mon deuxième rituel : Je suis la première réveillée, car j’aime passer dans la salle de bain pour me doucher et me préparer avant que tout le monde ne se lève. J’aime l’idée d’aller réveiller ma fille avec un bisou de sa maman qui sent bon ☺
Vous l’aurez compris je vais réveiller mon aînée c’est mon rituel, je l’ai choisi pas de réveil pour elle seulement maman et on aime ça.
– Le soir, lorsque les filles sont couchées, c’est un moment privilégié pour mon mari et moi. Nous papotons, nous regardons un film ou nous faisons une séance de yoga. C’est notre moment à nous deux où l’on fait une activité en commun, un moment de partage.

– Un autre rituel hebdomadaire c’est ce que ma fille et moi appelons « notre temps privilégié » où nous nous retrouvons lors d’une après-midi seulement toutes les deux pour partager des activités que l’on aime faire, en découvrir de nouvelles ensemble et surtout c’est un lieu propice à l’ouverture de la communication

– Tous les lundis soir, nous avons ce que nous appelons « notre temps d’échange en famille ». Nous le commençons en exprimant chacun notre tour de la gratitude envers les autres membres de la famille puis nous abordons ensemble plusieurs sujets : organisation du quotidien, organisation des sorties, la vie en famille, etc…

– Tous les jours, je prends un temps pour me retrouver sur mon journal. Il est à la fois un bullet journal et un M3 journal. Il me permet de m’exprimer, de me fixer des objectifs et d’organiser mon agenda.

– Tous les jours au petit déjeuner, je communique avec la vie par le biais d’un oracle c’est ma façon de me connecter avec la vie
voilà mes principaux rituels et habitudes, mais il y en a bien d’autres encore !

As-tu rencontré des difficultés lors du lancement ?!

Je dirais que j’ai rencontré deux principales difficultés :

– La première : la peur de mon entourage, lorsque j’ai quitté mon emploi en CDI pour me lancer je me suis sentie mieux, mais il y a eu de l’incompréhension, de la peur, parfois des jugements de la part de mon entourage. Cela m’a permis de me connecter avec d’autres personnes et donc de faire de belles rencontres. C’est aussi un bon moyen pour tester sa détermination. Aujourd’hui, je pense que mon entourage s’apaise en me voyant à l’action et surtout en voyant le bien-être que cela me procure. –

– La deuxième : faire face à mes peurs, à mon sentiment d’illégitimité. Aujourd’hui, j’en ressors plus confiante, plus créative, car derrière certains obstacles je me suis aperçu qu’il y avait quelque chose d’encore plus beau. Par exemple lorsque je cherchais un bureau où accueillir mes clientes. J’ai eu plusieurs refus ou des locations à des tarifs exorbitants. Finalement, j’ai trouvé Le cabinet avec tout ce que je souhaitais en termes d’échange, de prix, d’aménagement, de lieu. J’y ai gagné l’espoir et beaucoup d’autres cadeaux. Quand un chemin force, dévies ta trajectoire d’un pas pour trouver la voie qui te correspond, tu y trouveras encore plus beau que ce à quoi tu t’attendais. (Lina : « J’adore et je partage entièrement ton avis » !)

Qu’est-ce qui te donne, chaque jour, l’envie de poursuivre cette aventure ?!

Mon objectif premier : contribuer à faire de ce monde un havre de bienveillance et d’amour pour nos enfants. Nous sommes leurs mamans, mais nous avons cette enfant en nous qui en a également besoin.
Je poursuis parce que c’est un élan d’Amour qui me porte et m’amène dans une énergie où je me sens à ma place à chaque instant, où je donne, où j’échange, je reçois tellement. C’est une évidence.

Un mot pour nos entrepreneuz ?!

Le but est magnifique, le chemin l’est encore plus (Lina : « J’aime beaucoup cet état d’esprit et j’espère que nos entrepreneuz qui te lisent l’adopteront également car c’est cet état d’esprit qui mène à la réussite ! »). Nous apprenons tellement sur nous et sur les autres.
Nous osons rêver, nous exprimons notre potentiel et nous créons en étant nous-mêmes.
Je crois aussi que nous offrons une possibilité par l’exemple.
Mon conseil serait de croire en votre projet, de le rêver et de le réaliser avec votre cœur, à votre manière, en étant celle que vous êtes, une femme merveilleuse au potentiel incroyable.
Mon deuxième conseil, entraidez-vous, faites des partenariats, car « seule on va vite, mais ensemble on va loin ».

Aurélie, tu veux bien nous laisser tes coordonnées ??!

 

Vous pouvez directement aller sur mon site internet : www.aureliellosa.com
Ou bien me retrouver sur Facebook : Aurélie Llosa ou par mail : aureliellosa@gmail.com !

 

Un grand merci à toi Aurélie !!

Pssst, les entrepreneuz, on se retrouve la semaine prochaine avec Alice, photographe spécialisée dans l’évènementiel !

@++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.